Un petit ride en dala dala

Publié le par Nozilus


Le Dala dala, c'est ce toyota à gauche sur la photo, tu t'y empiles (le mot est faible à l'arrière)


Exit les taxis proposés par les hotels à moins de prévoir :
1. de traverser l'ile du Nord au Sud ou inversement
2. de te rendre à l'aéroport
3. de voyager à la nuit tombée

au choix tu loues un véhicule ou tu prends le dala dala!

1 A/R Matemwe - Stone Town en taxi via l'hotel nous a coûté 100USD
1 A/R Nungwi - Stone Town en taxi coûte environ 80USD

En dala dala (et au tarif touriste) cela vaut à peine 4USD.

Kesako le Dala dala? Il s'agit d'un minibus Toyota (Il y a autant de Toy à Zanzibar que de Vespas) dans lequel s'entasse, s'entasse, s'entasse, s'entasse la population. Et puisqu'il y a toujours de la place (hum) on y met autant de meubles, de sacs, de bois sur la galerie..
Intgration garantie avec la population...



Le 1er voyage est toujours très fort en émotion : mal au cul, baisser la tête pour les passages des dos d'ânes, respirer l'odeur du voisin, t'assoir sur une fesse (la position debout n'existe pas) au fur et à mesure que la dala dala se remplit, sourire aux enfant, éviter le regard des femmes voilées... Mais les laisser vous regarder.



Certain guide tel que le Routard (mal informé ??) estime que le trajet en dala dala est long, trop long... qu'on y est entassé (c'est vrai) et qu'il y fait très chaud (???).
Pour la chaleur le dala dala est très aéré (cf. les photos) il y fait moins chaud que sur la plage à midi !!!!! Mais je peux comprendre que le Routard vous conseille un taxi ou la clim' fonctionne un jour sur deux afin de vous garantir une belle angine blanche pendant vos vacances.
Concernant le temps de trajet cela se discute... le bordel sur la route est le même pour tout le monde.
Certes le nb d'arrêts du dala dala est fréquent (en fonction des gens qui y montent et qui en descendent) mais à moins d'être à Zanzibar pour le taf (pas mon cas) je ne vois pas ce que 20 minutes de plus va changer à votre séjour.
En outre lors des arrêts vous profitez pleinement des visages et de la beauté des villages (cases) que vous n'avez pas le temps de voir avec le taxi.

Le temps d'attente entre deux dala dala est au maximum de 15 mn...

Ce même guide (sur certaines destinations il est très bon) vous encourage même à louer un véhicule je cite :
"- La voiture : l'idéal pour qui veut se balader librement, sans avoir à attendre un improbable dala-dala plein à craquer. Les véhicules loués sont en général de petits 4x4 Suzuki (2 portes, 4 places).
La conduite ne présente aucune difficulté particulière sur les nombreuses routes qui ont été asphaltées ces dernières années. Il suffit d'être prudent (comme partout !), car certains dalas dalas roulent parfois vite... Certaines portions de route sont encore des pistes de pierres coralliennes.
Prenez garde, les véhicules s'ensablent vite si on ne maîtrise pas ce genre de conduite. Pour les sortir de là, bon courage ! Évitez de vous y aventurer pendant la saison des pluies."

AUCUNE DIFFICULTE PARTICULIERE ???? Je pense être une conductrice émérite avec plus de km au compteur que la moyenne, mais là faut pas déconner... à moins de vouloir se taper une chêvre, une vespa, un vélo ou au pire un enfant (un enfant avec une chêvre sur un vespa en tiercé gagnant c'est possible aussi) la conduite à Zanzibar est très sportive voire dangereuse !!!!!

Qui plus est, aucune agence de location internationale n'est implantée à Zanzibar!

Si l'aventure vous tente pour rallier le Nord du Sud (en évitant tant que possible Stone Town) là oui la loc peut être aventageuse... Prévoir alors un permis international. Il est toujours possible d'en établir un sur place (moyennant un surcoût) avec votre loueur ou en vous rendant directement au Department of Licence - Mizingani Road, près du port.

l'intérieur dans dala dala vide....
Perso ai un faible pour la tapisserie intérieure, elle est unique à tous en toile cirée..

Il n'existe aucun arrêt officiel pour les dala dala sauf à Stone Town où leur lieu de ralliement est face au marché de Creek Road.

Chaque Dala dale laisse apparaitre sa destination finale sur le pare brise, si tu souhaites t'arrêter en cours de route il faut juste en informer le JH responsable des voyageurs à l'arrière.

3 Personnes travaillent par dala dala, le chauffeur, son navigateur (on ne sait pas trop à quoi il sert) et son guichetier qui voyage soit assis à tes cotés soit debout accroché à l'arrière. Le guichetier est celui qui fait la pluie et le beau temps...

Commenter cet article

windows 10 versions 02/01/2015 13:08

Oh yes indeed the word on the back of the Toyota is pretty vague. It is weak. We need more bolder letters and brighter colors. The mere impact those words have when someone get their eyes on it must me massive.