Ballade en Dhow...

Publié le par Nozilus



A force de les voir passer dans un sens le matin et dans l'autre le soir ou de les contempler échoués sur ce sable blanc, l'envie nous prend pour notre dernier snorkling trip de monter à bord de l'un de ces dhows.



Un dhow peut être la propriété d'une seule famille ou de plusieurs.
Il existe environ 3 tailles de Dhow..le dhow 1 à 2 places, le dhow à 5 places (celui que nous avons pris) et celui dont la taille limite n'est pas "déclarable". Un dhow coûte environ USD 1000.



Il y a qq années il était encore possible de relier le contient ou les iles de Pemba et de Mafia en Dhow pour les touristes que nous sommes, mais suite à un accident le gouvernement a décidé d'interdire ce type de traversée aux toursites. Par contre les ballades aux iles alentours est largement autorisé. Ai néanmoins cru comprendre que certains touristes bravent l'interdit au seul risque des propriétaires des dhows afin de se rendre à Dar Es Salam... environ 6 à 7h de navigation contre 1h30 en speed boat.




Cette embarcation commune à l'Afrique de l'Est est un héritage de l'empire arabe (boutre pour nous) est généralement composé d'un tronc de manguier qui constitue le "gros" morceau de la coque. D'autres morceaux viennent s'ajouter sans joint mais assemblés par le biais de clous (en fer ou bois). La coque est régulièrement consumé afin de l'alléger pour la navigation.


Après qq infos théoriques la mise en pratique: ai cette fois ci demandé expressément de faire cette ballade à marée basse vec pour objectif un dernier snorkling à Mnemba. Regard interloqué de notre compagnon de voyage qui a organisé cette ballade avec son frère et un ami... quand l'habitude veut que celle-ci se fasse, vous l'aurez compris, à marée haute.


RDV donné à 9h le lendemain matin!
Arrivons au lieu de RDV... pas de dhow...logique il nous attend de l'autre coté de la barrière de Corail, nous marchons ainsi quelques minutes dans le lagon jusqu'à notre équipage.



Une fesse dans sur la coque, la 2nde dans le vide, les pieds dans le bateau nous entamons la traversée jusqu'à Mnemba... en passant par les habituelles couleurs de l'Océan : transaprence du lagon, bleu dur des eaux profondes et enfin turquoise de l'atoll de Mnemba... tout cela au silence de la "grand" voile.
On jette évidemment un regard inéxorable vers l'un de compagnon qui écope toutes les 5 minutes...
Nous sommes 5 à bord (le max pour ce dhow), un pour la barre, un pour la voile et un pour le sceau d'eau...

Mnemba en approche

on descend la voile



On en profite pour pêcher (pas moi perso), tout se fait avec des morceaux de poulpe, un hameçon, un bout de fil attaché au gros orteil, 5 minutes d'attente et hop le joli poisson. En vrai il est un peur vert fluo avec des tatoos oranges sur la tête... il fera ainsi que les autres malheureux le voyage du retour avec nous (à nos pieds et encore vivant).



Pour ma part je me contenterai de remonter des étoiles qui sillonnent le fond par centaines (remise à l'eau après la photo...et oui !)


En résumé : allez faire du Snorkling en dhow à voile (mieux qu'au moteur) et si possible à marée basse pour admirer les récifs au plus près. Aller dans les eaux plus profondes pour admirer les tortues...

Commenter cet article